Pourquoi utiliser Twitter ? Parce que ça paye !

Dernière mise à jour : 28/05/2018

Utiliser Twitter oui, mais pour quoi faire ? Pour poster quoi ? Je ne vois pas comment cela va m’aider à développer mon activité … Autant de questions qui me sont posées quotidiennement. Et pourtant, si vous n’utilisez pas Twitter, vous passez à côté d’un formidable levier pour développer votre audience et la portée de vos activités. Voici comment je procède au quotidien et ce que cela m’apporte.

Pourquoi utiliser Twitter ?

Le secret de l’efficacité réside chez Socrate en ce qu’il ne cherchait pas à enseigner aux gens. Il donnait au contraire l’impression qu’il voulait apprendre de la personne avec qui il s’entretenait. Il ne faisait pas un cours comme un vulgaire professeur. Au contraire il discutait.

Dans cet extrait du Monde de Sophie, Socrate nous apprend la seule chose à savoir sur Twitter. Discuter ? Mais pourquoi ? Après avoir traité le cas Facebook précédemment, voici de quoi en savoir plus sur mes usages de Twitter.

Twitter n’est pas un réseau à sens unique

Twitter ne me sert pas à mettre en avant mes services uniquement mais à lancer des conversations, participer à d’autres, entrer en contact avec les gens. Et – bien évidemment – leur faire connaître mes publications pour que nous puissions en parler.

S’il fallait définir Twitter en une phrase, je dirais que ce réseau est au développement de votre activité ce que le courrier, le téléphone, la messagerie électronique et la publicité sont à eux tous.

Comment utiliser Twitter pour développer votre audience ?

Je vous ai déjà présenté longuement les bonnes pratiques à adopter sur Twitter, comme Comment avoir plus de followers sur Twitter ou 10 conseils pour vous planter sur Twitter. Dans ce nouvel article, je mets en avant ma pratique quotidienne, celle qui me permet de profiter de ce réseau dans le cadre des mes activités professionnelles.

En analysant ma présence sur Twitter, j’ai listé sept types d’activités différentes. Qui me permettent toutes de générer des opportunités, d’identifier des contacts, de les transformer en prospects puis en revenu tangible. Et au delà de ça, qui m’offrent une force de communication que je n’aurais jamais imaginé avoir il y a quelques années.

1. Constituer et renforcer mon réseau

Twitter me sert principalement à entrer en contact avec des personnes intéressées par mon domaine d’activité. Sans ce réseau, je n’aurais jamais pu faire la connaissance de nombre de mes contacts actuels, que je croise ensuite chaque fois que l’occasion se présente.

Je ne compte plus les échanges via Twitter qui ont abouti à une activité commune : publication d’un article, participation à une conférence, invitation à un événement, création d’un groupement d’intérêt, etc.

Twitter me permet aussi de passer outre les différentes barrières pour entrer en contact avec les intouchables, ceux que je ne peux joindre par mail ou téléphone de par leur fonction ou position. Pour développer mon réseau, j’ai fréquemment recours à :

  • un retweet de contenu pertinent qui peut intéresser mes abonnés
  • une mention @ de l’un de mes contacts que je souhaite remercier ou féliciter pour ce qu’il a fait
  • la recherche d’experts dans mon domaine d’activité, qui m’inspirent et m’apportent leur vision
  • la participation à des échanges thématiques, par exemple lors du Tweet Live d’une conférence
  • le support à mes contacts qui ont une question à laquelle je peux répondre

2. Générer des opportunités et du revenu indirect

Combien de fois ai-je répondu à une question sur Twitter qui a ensuite permis de créer une relation et d’en tirer un bénéfice ? Qu’il s’agisse de proposer un service ou de renvoyer sur l’un de mes sites, il y a toujours une façon de transformer ces quelques secondes d’interventions en opportunité.

Je ne compte plus non plus le nombre de personnes que j’ai pu intéresser à mes activités via Twitter et qui sont devenues depuis des lecteurs réguliers et, plus que tout, des abonnés à mes listes mail. Et vous savez ce que je pense de l’intérêt de remplir ma liste mail !

Comment chercher dans les bios Twitter avec Manageflitter

chercher dans les bios des comptes Twitter avec Manageflitter

Je passe souvent un peu de temps à identifier de nouveaux contacts grâce aux fonctions de recherche de Twitter. J’utilise l’outil gratuit ManageFlitter qui me permet de chercher dans les bios avec des critères précis. J’évite toutefois de jouer au spammeur en me connectant à des centaines de personnes à la fois. Je préfère identifier des contacts qui ont les mêmes centres d’intérêt que moi que de jouer au Je Follow Back.

3. Attirer plus de visiteurs sur mes sites

Générer du trafic à partir de Twitter ? Bien sur, et pas qu’un peu selon les sujets. Tous les domaines ne se prêtent pas à la génération de trafic de qualité. Mais si vous adressez un domaine pour lequel l’usage de Twitter est courant, alors n’hésitez pas une seconde.

Statistiques de génération de visites sur blog depuis Twitter et les réseaux sociaux

liste des réseaux sociaux référents sur mon blog

Mon compte Twitter sur la photographie est le premier réseau social réfèrent pour plusieurs des rubriques de mon site. Je parle de centaines de visites quotidiennes. Mon compte personnel Twitter est le premier réseau social réfèrent toutes catégories confondues pour attirer des visiteurs sur ce blog. Devant Facebook. D’ailleurs vous m’avez peut être connu via Twitter non ?

J’utilise Hootsuite pour savoir qui twitte mes articles et les retwitter à mon tour en remerciant au passage les contacts concernés. C’est une façon à peine déguisée de créer du lien aussi, j’avoue. Une autre technique consiste à insérer dans mes articles un appel au tweet. Mes lecteurs peuvent poster un tweet en un clic avec le texte que j’ai choisi – personnalisable – et un lien de suivi. Et ça fonctionne !

4. Suivre mes concurrents et confrères

C’est de bonne guerre mais si vous exercez une activité quelconque, vous avez forcément un concurrent ou confrère qui fait de même. Et s’il est présent sur Twitter, rien de plus simple que de le suivre pour savoir comment il procède, ce qu’il propose, de quoi et à qui il parle.

Je procède ainsi avec chacun de mes comptes, même s’il n’y a pas toujours concurrence stricto senso. C’est ma façon de mener une veille active. C’est très riche d’enseignements : j’apprends, je découvre, je m’interroge, j’adopte – ou pas. Et je n’hésite pas à monter au créneau pour défendre ma position le cas échéant ou parler à un concurrent en public. Concurrence signifie aussi respect mutuel et libre communication.

Je gère des listes privées dans lesquelles je classe les comptes les plus pertinents. Je procède de même avec mes partenaires qui bien que n’étant pas mes concurrents sont des comptes primordiaux pour mon activité à suivre et à surveiller.

5. Savoir ce qui se dit sur mes sites et moi

Je suis curieux de nature. Et j’aime bien suivre ce qui se dit sur moi. Sur Twitter c’est extrêmement facile : une recherche enregistrée sur les quelques mots clés qui me caractérisent me permet de suivre toutes les conversations. J’utilise beaucoup ce principe pour voir qui échange quoi à propos de mes blogs, qui s’intéresse à ce que je fais ou dis, qui mentionne mon nom ou mes sites sans me copier.

Exemples de recehrches Twitter enregistrées dans Hootsuite

J’utilise des recherches programmées dans Hootsuite, sur mots-clés, adresses URL et tags.

Etre à l’écoute est aussi une façon d’identifier de nouveaux contacts, de répondre aux questions, de montrer que je m’intéresse – aussi – à vous.

6. Bâtir une communauté autour de mes services

Dialoguer et étendre mon audience, c’est bien. Mais construire une communauté d’intérêt autour de mes services, c’est mieux. Je cherche en permanence à fidéliser mon audience, à l’intéresser à mes nouvelles activités et publications. Et elle me le rend bien en répondant à mes questions, en me donnant des idées de publications, en me soumettant des questions.

Créer du lien est probablement la première chose que vous devriez faire en arrivant sur Twitter, tout comme vous le faites lors d’un salon, d’un séminaire ou d’une formation. Ou dans la vie de tous les jours. Pour construire mes différentes communautés j’utilise les principes suivants :

  • mentionner mes contacts en les citant dans mes tweets (@LeurPseudo)
  • répondre à leurs mentions (@MonPseudo)
  • leur poser une question et leur demander un avis
  • leur demander ce qu’ils attendent de moi si c’est opportun
  • rediffuser leurs contenus (RT @LeurPseudo)
  • répondre à leurs interrogations et critiques
  • les aider à identifier le bon contact si je le connais

7. Twitter tags et géolocalisation sont à notre service

Comment faire une recherche géolocalisée dans Twitter avec Hootsuite

comment faire une recherche géolocalisée sur Twitter avec Hootsuite

La généralisation des tags (#MotCle) sur Twitter est un point fort de ce réseau. En cherchant des tweets contenant un tag bien précis, j’identifie très vite les contacts intéressants. Je fais la même chose sur les mêmes mots clés sans tag mais par expérience, quand le tag est utilisé le contact est plus pertinent.

Mes activités en ligne ne s’y prêtent pas mais si vous exercez en un lieu bien précis, utilisez la géolocalisation. Vous donnez des cours sur site ? Vous avez un magasin ou une entreprise implantée localement ? Vous faites des animations dans une ville bien précise ? Cherchez les contacts à proximité de chez vous, invitez ces personnes à venir vous rencontrer ou allez à leur rencontre.

En conclusion

Twitter est un véritable levier pour développer mes activités, il me sert quotidiennement à accroître la portée de mes actions, à développer mon audience et à générer des revenus indirects.

Chacun ses besoins et ses pratiques. Je vous ai donné des pistes que je vous invite à vous approprier pour les faire correspondre à vos besoins. Mais une chose est sûre, si vous ne faites rien, vous n’obtiendrez rien !

QUESTION : Quel est l’obstacle majeur que vous rencontrez avec Twitter ? Qu’est-ce qui vous freine dans l’utilisation de ce réseau ? Laissez un commentaire et parlons-en !

6 Commentaires sur "Pourquoi utiliser Twitter ? Parce que ça paye !"

  1. J’essaie de faire ça sur mon compte Twitter et de m’organiser au fur et à mesure. A un moment, je voulais créer deux comptes ( un pour mon blog personnel autour de la culture ) et un autre ( autour de la rédaction web et community management). Malheureusement, j’ai peur que ça me prenne trop de temps à gérer cela, sachant que je l’ai fait sur Facebook. Mais je note tous vos conseils ! Enfin, malgré tout mes deux activités ne me semblent pas si éloignées. Bref, je me pose la question et je vous la pose aussi, certainement. Faut-il forcément séparer des comptes par activité ?

    • Il ne faut pas forcément séparer non, mais si les activités diffèrent totalement c’est mieux. J’ai par exemple un compte perso qui sert aussi à promouvoir ce blog, et un autre compte pour mon site photo car le public est totalement différent.
      Il faut penser à ceux qui vous lisent, seront-ils intéressés par tous les sujets ou pas ? Dans mon cas, il y a avait trop d’écart aussi j’ai opté pour deux comptes. Avec un outil adapté comme Hootsuite, ça ne prend pas plus de temps que d’avoir un seul compte ceci dit, c’est une simple colonne en plus.

  2. Ravie de m’être abonnée à votre site, je vais mettre les bouchées doubles

  3. Super article, très complet, merci. Il serait intéressant de savoir comment vous faites des recherches programmées dans Hootsuite, à moins que vous en ayez parlé dans un article précédent?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.