Pourquoi restreindre le nombre de choix dans un Call To Action (CTA) ?

Nous étions en train de plancher sur les visuels de notre stand pour le prochain salon de la photo avec mes deux partenaires et sur la phrase d’accroche en particulier. Premier jet, bien, mais deux verbes dans le Call To Action.

C’est un de trop.

Pourquoi restreindre le nombre de choix dans un Call To Action (CTA) ?
photo ed_needs_a_bicycle

Call To Action : offrez un seul choix

Un Call to Action – CTA ou Appel à l’action – est une perche tendue à vos visiteurs, lecteurs, auditeurs pour les inciter à faire quelque chose :

  • répondre à une question,
  • cliquer sur un lien,
  • donner un avis,
  • etc.

Un Call to Action doit inciter celui que vous appelez à agir à le faire.

Or la nature humaine est ainsi faite qu’elle a horreur des choix multiples.

Si je vous dis :

« Que pensez-vous de ceci, comment le vivez-vous, qu’est-ce que cela évoque pour vous, à qui le recommanderiez-vous et comment feriez-vous autrement ? » je sais d’avance que vous ne répondrez pas.

Trop de choix.

Si je vous dis :

« Quel unique conseil donneriez-vous à celui qui rencontre ce problème ? » je sais que je vais obtenir des réponses car cette question unique appelle une réponse directe.

Vous avez peut-être remarqué que c’est la même chose dans un email : si vous soulevez plusieurs points et attendez plusieurs réponses, vous ne les aurez pas. Vous aurez la plupart du temps la réponse au seul premier point traité.

Un Call to Action doit offrir un choix unique pour lequel vous attendez une réponse simple et directe. Une action. Unique. Ce n’est pas un Call To Actions.

 

Lancez la discussion sur "Pourquoi restreindre le nombre de choix dans un Call To Action (CTA) ?"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.