Pourquoi les blogs sont encore là et pourquoi ils vont durer

Quel est le terme désignant un support de communication web, autre que « email », entré dans le vocabulaire courant et que tout le monde peut définir ?

Vous avez trouvé ?

C’est « blog ».

Tout le monde connaît le mot « blog ».
Tout le monde sait ce qu’est un blog.
Tout le monde a déjà visité un ou plusieurs blogs.

Personne ne remet en cause les blogs. Ils ne sont pas menacés par les réseaux sociaux, ils sont là depuis des années et vont perdurer. Voici pourquoi vous devriez avoir un blog vous-aussi si ce n’est pas déjà le cas.

Pourquoi les blogs sont encore là et pourquoi ils vont durer

Expérience personnelle : pourquoi je gère plusieurs blogs

Je suis blogueur depuis 2005. J’ai commencé à m’intéresser aux blogs lorsqu’ils ont occupé le devant de la scène, et que plusieurs influenceurs (le terme n’existait pas à l’époque) ont mis en avant ce nouveau type de média (Loïc Lemeur par exemple avec son livre Blog pour les pros), et que plusieurs plateformes de blogs sont nées pour répondre au besoin des utilisateurs (6 Apart, Typepad ou autres canalblog et over-blog).

Après une phase d’apprentissage, de découverte de ce qu’étaient vraiment les blogs et de ce qu’il m’était possible d’en faire pour développer mes activités, j’ai décidé de créer un blog moi-aussi.

Ce blog personnel centré autour de ma passion pour la photographie m’a permis de faire connaître mes activités et mon site photo. Bien m’en a pris car ce blog est aujourd’hui le support principal de mon activité après avoir connu de nombreuses transformations (voir Nikon Passion).

J’ai fait plein d’erreurs sur ce blog en publiant certains contenus qui ne ressemblaient à rien, il m’a toutefois permis de développer des compétences et une méthode.

J’ai appris à créer et gérer un blog, j’ai aussi acquis une compétence autour de WordPress devenu depuis la plateforme de référence pour les blogueurs (j’ai débuté avec B2Evolution et DotClear, c’est vous dire…).

Peu après j’ai créé mon premier blog professionnel sur lequel je parlais de mes activités de consultant en gestion des contenus et des processus métiers en entreprise (ce blog est toujours en ligne ici BPM Bulletin).

Ce blog pro m’a permis de partager mon expérience en interne comme en externe, d’être plus visible par mon management et de bénéficier d’un nouveau job au sein du département marketing de mon entreprise. J’ai alors pu passer à la vitesse supérieure, publier plus de contenus, faire des formations, créer des blogs sectoriels pour nos clients et gérer le marketing web de mon entité dédiée aux startups technologiques.

Fort de ces expériences, j’ai choisi de devenir indépendant et le suis depuis plusieurs années. Je m’appuie bien évidemment sur mes blogs pour cela et sur mon blog photo en particulier. Il me permet de vivre de mon activité et de développer d’autres projets en parallèle. Le blog que vous êtes en train de lire, quant à lui, m’a permis de réaliser plusieurs prestations pour des clients.

Pourquoi les blogs ? Pour publier sans contraintes de forme, ni de contenu

Publier sur un blog c’est avoir toute liberté de ton et de forme. C’est apporter de la variété dans un paysage web qui a tendance à favoriser les plateformes lobotomisantes au détriment de l’expression des idées personnelles,

A l’inverse des réseaux sociaux qui vous imposent un format, censurent certains de vos contenus et soumettent les autres au bon vouloir d’un algorithme tout puissant, sur votre blog vous faites ce que vous voulez, comme vous le voulez, quand vous le voulez.

Créer un blog ne prend pas plus de temps que créer une page Facebook ou un compte Twitter, il vous suffit de choisir une plateforme hébergée telle WordPress.com pour disposer d’un espace bien à vous, gratuit, sur lequel vous êtes le maître des lieux.

Vous aurez ensuite la possibilité d’enrichir cet espace et de le personnaliser, cela vous coûtera quelques dizaines d’euros par an à peine, c’est bien peu pour être chez soi sans dépendre de personne (voir comment faire).

Pourquoi les blogs ? Pour des contenus visibles par tous

Contrairement à ce que vous pourriez croire, avoir des visites sur un blog n’est pas si complexe. Nombreux sont les experts auto-proclamés qui vous affirment que seuls les réseaux sociaux vont vous permettre de vous faire connaître. Ils y contribuent, c’est vrai. Mais si vous vous intéressez aux chiffres, sachez que cela ne suffit pas pour développer votre audience.

Supposons que votre page Facebook fédère 1000 fans, c’est une petite page mais il est tout à fait possible d’arriver à ce chiffre en quelques mois.

Le taux d’engagement sur une page Facebook est compris entre 5 et 10%, ce qui signifie que seuls 5 à 10% de vos fans voient vos publications (je fais simple mais c’est l’idée). Disons 100 personnes pour rester optimiste.

Les mêmes publications, postées sur un blog sur lequel vous aurez pris soin d’ajuster correctement les options de référencement (c’est assez simple), vous permettront d’attirer chaque jour 200 personnes.

Vraiment.

Avoir 200 visiteurs par jour sur un blog est réalisable en quelques mois, sans avoir besoin de publier tous les jours.

C’est par exemple le trafic que reçoit le blog sur lequel je parle de ma passion pour la moto Des Bielles dans la Tête. Le nombre de visites est stable alors que je ne poste que quelques articles par an. La page Facebook associée à ce blog, bien qu’elle compte près de 500 fans, ne génère pas 1/10 de cela chaque jour.

De plus, et c’est là tout l’intérêt d’un blog, ce que vous publiez sur votre blog est pérenne. Les moteurs de recherche n’effacent rien, ils gardent en mémoire tout ce que vous avez publié et savent le référencer même plusieurs années après si ce contenu est publié dans les règles.

Imaginez par contre la durée de vie d’une publication sur les réseaux sociaux : de quelques dizaines de secondes sur Twitter à quelques jours sur une page Facebook ou un compte Instagram, pleurez …

Publier sur son blog c’est être chez soi

Dès que j’en ai eu les moyens je suis devenu propriétaire de mon logement. C‘est dans ma nature, j’aime être chez moi, y faire ce que je veux, changer la déco à ma guise si j’en ai envie.

Sur mes blogs j’ai la même possibilité, je change le format si je le veux, quand je le veux. Je change la présentation selon mes envies du moment, je fais vivre les contenus, je peux les mettre à jour et tout cela sans aucune contrainte extérieure autre que celle de respecter mes lecteurs et leur confort de lecture. Regardez par exemple ce que fait Thierry Crouzet avec ses carnets, c’est magnifique.

Quand, à l’inverse, je publie sur les réseaux sociaux, je suis locataire – à titre de moins en moins gratuit – d’un espace sur une plateforme. Celle-ci peut le supprimer à tout moment sans prévenir, changer les règles de publication et de visibilité, mettre en avant ou – le plus souvent – faire disparaître à sa guise mes publications.

Et vous, vous êtes plutôt locataire ou propriétaire ?

S’agissant de mes activités professionnelles la réponse est simple : je veux garder le contrôle.

S’agissant de mes activités personnelles, idem : je ne veux pas subir la loi des autres, c’est ma définition de ma liberté d’expression.

Le blog répond à mes attentes.

Pourquoi vous devriez déjà avoir un blog si ce n’est pas le cas encore

Vous devriez avoir un blog car c’est le support le plus pérenne qui soit depuis des années et pour des années encore pour gérer votre présence sur le web.

Que vous ayez besoin de développer votre activité professionnelle comme de vous faire plaisir en publiant ce qui vous plait comme il vous plait, créer un blog reste le meilleur moyen d’avoir :

  • un espace personnel visible par tous,
  • un espace bien à vous sur lequel vous êtes le décideur,
  • un support de publication référencé,
  • un moyen d’expression public peu coûteux,
  • un outil de communication efficace et pérenne.

Je ne sais pas quelle forme vont prendre le web et les réseaux sociaux dans les années à venir, les évolutions seront forcément importantes, mais ce que je sais c’est que les blogs sont là pour durer et sauront s’adapter comme ils l’ont fait depuis plus de 15 ans déjà.

Vous aimeriez avoir un blog ? Qu’est-ce qui vous freine pour le créer ?

2 Commentaires sur "Pourquoi les blogs sont encore là et pourquoi ils vont durer"

  1. Michel Aguilera | 12/02/2019 at 11:48 | Répondre

    Article qui fait envie JC ! Cela me motive pour réfléchir à construire mon blog… Merci aussi pour ton lien sur Thierry Crouzet, j’ai survolé, m’y suis attardé, sa façon de faire un journal intime est comme tu l’as définie, Magnifique ! Merci pour ce gout de la liberté qui flotte dans tes articles !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.