Pourquoi vous devez penser Facebook Marketing et page Facebook !

Dernière mise à jour : 04/06/2014

Fréquentés par 78% des internautes français qui déclarent être membres de 2,8 réseaux en moyenne, les réseaux sociaux sont incontournables pour développer vos activités.

Si vous êtes comme moi  à la recherche d’une plateforme pour développer votre empreinte personnelle et professionnelle, vous ne pouvez passer à côté des principaux réseaux.

Pourquoi vous devez penser Facebook Marketing et page Facebook !

Illustration (C) mkhmarketing

Je vous propose de découvrir comment utiliser Facebook, Twitter et Google Plus pour établir ou consolider votre présence. Ce premier article vous livre les points essentiels à connaître sur Facebook, les deux suivants traiteront de Twitter et de Google Plus.

*source 2Factory Agency, septembre 2011 et Observatoire IFOP des réseaux sociaux, novembre 2011

Les réseaux sociaux : un intérêt évident

Sur les réseaux sociaux, l’interactivité est grande, le coût nul (ou presque), la portée sans limite. Si vous maîtrisez l’usage des réseaux sociaux alors vous verrez la fréquentation de votre site croître, le nombre de vos contacts augmenter et, surtout, le nombre d’opportunités associées se développer.

Si vous êtes de plus à la recherche de trafic (lire ‘lecteurs’, ‘auditeurs’, ‘prospects’, ‘ce-qui-vous-intéresse’) alors les réseaux sociaux sont d’excellents outils d’aide au référencement, un atout supplémentaire à ne pas négliger.

Pourquoi vous devez penser Facebook Marketing et page Facebook !

Portée totale des publications sur ma page Facebook

Page Facebook : soyez là où sont vos clients !

Facebook occupe une place prépondérante dans l’univers du web avec 25 millions de membres en France (source Facebook). Après Google, c’est le second site le plus visité. Parfois adulé, parfois décrié, il n’en constitue pas moins un outil de communication connu de 78% des français. Ses membres y passent en moyenne 55 minutes par jour.

Si votre site web institutionnel est rarement visité au quotidien par vos clients, ce n’est pas le cas de Facebook. Avec près de 77% des inscrits qui se connectent quotidiennement au réseau en France, la probabilité de toucher des clients potentiels est bien plus grande que sur votre site. Certains ont même franchi le cap et n’utilisent que Facebook pour assurer leur présence (lire « Les sites web sont morts, vive les pages Facebook« ).

Différences entre profil Facebook et page Facebook

Facebook propose deux types d’accès, les profils et les pages.

Le profil Facebook est réservé aux usages personnels, on y poste (ou pas) son quotidien, ses états d’âmes, ses photos, sans autre ambition que de partager avec ses proches.

Les pages Facebook ont elles un véritable attrait pour le professionnel. Elles vous permettent de disposer d’un espace de communication public sur lequel vous allez pouvoir présenter vos services et vos offres (voir la page de ce blog facebook.com/LaChaineWeb).

Faites le choix d’une page plutôt que d’un profil pour promouvoir vos activités. Vous réserverez votre profil personnel aux usages privés, les publications personnelles n’apparaîtront pas sur votre page pro (lire « Comment séparer vie privée et vie professionnelle sur Facebook« ). Il n’est d’ailleurs absolument pas obligatoire de poster des messages sur votre profil privé pour alimenter une page pro. Les deux sont parfaitement dissociables.

Sachez également que vous pouvez créer une page Facebook à votre nom, complémentaire de votre profil personnel, sans devoir l’associer à un nom de marque ou de site : personal branding en action !

Accès aux pages Facebook

Gestion des pages Facebook depuis votre profil personnel

Différences majeures entre Page Facebook et Profil Facebook

Les différences principales entre votre profil et votre page Facebook sont les suivantes :

  • l’accès au contenu d’une page est public, vous n’avez pas à accepter un à un les membres en tant qu’ami comme sur votre profil,
  • le nombre d’amis est limité à 5000 sur un profil alors qu’il n’y a pas de limite sur une page,
  • les publications sur la page sont signées du nom de la page et non du profil personnel (pratique si plusieurs personnes participent à alimenter la page),
  • Facebook vous donne des statistiques de fréquentation des pages que ne proposent pas les profils personnels,
  • la promotion d’une page via la publicité est possible alors que ce n’est pas le cas avec un profil,
  • vous pouvez ajouter des applications à une page (sondages, abonnement mailing, etc.) mais pas à un profil,
  • les outils de publication sont plus évolués sur les pages (par exemple programmation des messages à poster ou mise en avant de publications),
  • le ciblage des publications par types de visiteurs est disponible sur les pages avec des critères comme la localisation, l’âge ou le sexe.

Disposer d’une page Facebook est donc un excellent moyen d’attirer l’attention sur vous, de présenter vos activités et de renvoyer les visiteurs sur votre site pour leur permettre d’en savoir plus, en améliorant au passage votre référencement.

Comment gérer une page Facebook

Vous devez garder en tête que le but premier de publier sur votre page est d’intéresser vos visiteurs et de les inviter à en savoir plus sur vos activités. Il vous faut apporter de la valeur afin que ces visiteurs aient envie de vous suivre et de vous contacter ultérieurement.

Vous pouvez par exemple faire une promotion intelligente de vos services ou de votre dernière offre en montrant votre savoir-faire. Il vous suffit de poster quelques lignes didactiques ou une photo montrant les résultats obtenus (selon le type d’activité concernée) pour intéresser les visiteurs. Vous pouvez aussi organiser des moments particuliers comme une offre promotionnelle réservée aux fans de la page, une rencontre ou une journée portes ouvertes.

Améliorer le taux d’engagement sur Facebook

Le taux d’engagement des visiteurs sur une page Facebook peut vite devenir important. Certains alimentent leur page très régulièrement et se voient récompensés en accueillant un grand nombre de fans : plus de 100.000 pour certaines pages francophones, quelques milliers plus couramment. La bonne fréquence communément admise est de deux publications par jour, une en début de matinée et une en début de soirée.

Pourquoi vous devez penser Facebook Marketing et page Facebook !

Aperçu des interactions sur ma page Facebook pour le mois dernier – statistiques Facebook

Ne vous contentez pas de poster un simple message. Invitez vos abonnés à réagir, posez-leur une question, demandez-leur de compléter une phrase, demandez-leur un avis sur votre message. Vous êtes à l’aise avec vos abonnés ? Demandez-leur de partager votre page auprès de leurs proches et vous verrez que vous aurez des retours positifs !

Avec un peu de pratique, de patience et de compréhension du réseau, une page Facebook devient vite un outil très puissant à votre service. Et rien de tel que d’être là où sont vos clients pour les intéresser.

En conclusion

L’usage des réseaux sociaux est une évidence si vous souhaitez développer vos activités, améliorer la visibilité de votre site, identifier de nouvelles opportunités.

Pour vous lancer, il vous faut choisir les réseaux offrant la meilleure visibilité, c’est le cas de Facebook si vos clients finaux sont des particuliers, le grand public, le B2C (Business To Customer). D’autres réseaux présentent un intérêt en B2B (Business To Business), j’y reviendrai dans un prochain article.

QUESTION : Quel est le principal obstacle que vous rencontrez avec Facebook et qui vous empêche de développer votre présence ?

5 Commentaires sur "Pourquoi vous devez penser Facebook Marketing et page Facebook !"

  1. Une bonne façon de savoir si les posts facebook de marque ont fonctionné ou pas est d’utiliser des outils d’analyse de média sociaux pour déterminer le score effectué par réseaux. Par exemple evalue analytics : http://www.evalueanalytics.com/

  2. Bonjour Christophe,

    Le problème que je rencontre fréquemment sur ma page Facebook, c’est le manque d’interaction.
    Les fans viennent, peuvent aimer, mais ne commentent pas ou rarement.
    Pour le coup, je n’arrive pas à saisir leurs attentes face à ma page, ce qui me bloque pour développer ma présence.
    Un conseil ? Une façon de procéder ?

    Merci en tous les cas pour cet article.

    • C’est une très bonne remarque, d’autant plus que nous vivons tous cette situation.
      La règle que j’applique la plupart du temps est de poser une question aux ‘fans’. Et ainsi ils répondent en créant l’interaction attendue. Vous aurez plus de chances d’avoir des réponses avec des questions fermées et une liste de réponses.
      Exemple fictif :

      Quel outil utilisez-vous pour votre blog ?
      – WordPress
      – Blogger
      – Autre

      Vous êtes certain d’avoir des réponses. Et des commentaires des uns et des autres.

      De même les simples phrases non terminées fonctionnent très bien. Exemple vécu qui cartonne sur ma page photo : « Il est samedi et je fais des photos de … ». Les réponses arrivent par dizaines 🙂

      Je prépare un article sur le sujet ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.