Pourquoi partager mon travail est une source de motivation

J’ai souvent des moments de faiblesse, des périodes pendant lesquelles je n’avance pas au bon rythme, où je manque de motivation. Ce sont des périodes difficiles à gérer en tant qu’indépendant car je ne peux pas compter sur les autres pour faire tourner mon activité.

J’ai longtemps cherché à combattre cela car je n’aime pas ces périodes, je ne suis pas productif et ça ne me correspond pas.

Mais avec le temps j’ai fini par comprendre que ce n’était pas la peine d’aller à l’encontre de quelque chose qui est naturel, et que je ne suis pas le seul à connaître.

Pourquoi partager mon travail est une source de motivation
photo Visualhunt.com

« C’est normal » me disent ceux à qui j’ai pu en parler.

« C’est même sain » me disent ceux qui ont réfléchi un peu plus au problème.

« Il faut laisser à son cerveau du temps pour souffler » me disent ceux qui ont beaucoup réfléchi.

J’ai quand même trouvé une façon de ne pas sombrer définitivement dans la morosité, et de repartir du bon pied chaque fois que ça m’est nécessaire.

C’est tout bête. Mais c’est diablement efficace.

Partager mon travail est ma source de motivation

Je passe mes journées à créer des contenus pour mes abonnés.

Qu’il s’agisse de sujets didactiques postés sur mon blog photo, de sujets plus divertissants sur mes autres passions ou de formations pour mes clients, j’y mets toujours beaucoup de moi.

C’est ma mature, j’ai besoin de m’engager.

Quand j’ai créé ces contenus je les partage, c’est mon métier. Et d’autres peuvent alors les lire, les écouter, les visionner.

Et m’en parler, me faire des retours, me donner leur avis.

C’est là que je trouve la motivation dont j’ai besoin pour continuer. 

Dans ces retours, ces avis passionnés et passionnants, ces propos qui me reviennent.

Aider les autres, leur permettre d’avancer, de comprendre, de choisir.

Ce que je fais aujourd’hui n’a plus grand-chose à voir avec ce que je faisais en entreprise.

Je suis en contact direct avec les autres. Je sais très vite si je sers à quelque chose ou non. Si ce que je fais les aide ou non.

Je peux corriger, changer, refaire, continuer.

J’ai un feedback direct, permanent, pertinent.

C’est là que je trouve ma motivation.

J’écrivais précédemment « Donnez, donnez, donnez« , il en restera toujours quelque chose.

Je n’ai pas changé d’avis.

Sans mon audience, mes lecteurs, mes contacts, je ne serais rien.

Grâce à eux j’ai des raisons de créer, d’innover, de poursuivre ce que je fais.

Si vous n’arrivez pas à mener à bien vos projets et que vous pensez que c’est un problème de motivation, pensez à votre audience, à vos clients. A ce qu’ils représentent pour vous. A ce que vous représentez pour eux.

Votre motivation est là.

Lancez la discussion sur "Pourquoi partager mon travail est une source de motivation"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.