Page Facebook : le mieux est l’ennemi du bien et ça m’arrange !

Dernière mise à jour : 14/06/2018

Si vous gérez une page Facebook, vous savez qu’il devient difficile de faire passer votre message auprès de tous vos fans. Vous ne savez plus quoi poster ni comment, à quelle heure du jour ou de la nuit et auprès de quelle cible ?

J’ai fini par adopter une technique simple que vous pouvez adopter immédiatement vous-aussi, et vous allez pouvoir souffler !

Comment poster sur une page Facebook pour avoir plus de fans et de Likes

Mes 7 comportements sur une page Facebook

Facebook a ceci de particulier que les règles changent très (trop) souvent. Il est difficile de savoir ce qui fonctionne à coup sûr en matière de publications, même si ça se passe encore bien en respectant les bases (voir les idées de statuts qui boostent mes pages).

Je constate deux types de réactions parmi les gens qui m’envoient leurs questions à propos de leur page Facebook  :

  • un désintérêt vis à vis de Facebook car ça prend trop de temps pour pas grand-chose
  • un temps passé à comprendre ce qu’il faut faire plus important que le temps passé à le faire

Vous vous reconnaissez ? Alors lisez la suite !

Je suis dans la même situation que vous, j’ai besoin de faire connaître mes activités pour générer du trafic sur mes sites et étendre mon audience. Je pourrais abandonner Facebook car je n’ai plus d’usage personnel, mais à titre professionnel ‘ça fonctionne’. Je ne veux toutefois pas devenir esclave de la plateforme.

Plutôt que de toujours chercher ‘à faire mieux’, j’ai pris le parti de faire, tout simplement. Ceux qui me connaissent savent que j’aime les choses simples. Alors pour ce qui est des pages Facebook, voici ce que ça donne.

1. Je ne poste plus aux heures où ça fonctionne

J’ai pris du temps pour savoir à quelles heures mes fans étaient le plus présents sur mes pages, pour chaque page, et je m’en tenais à ces heures-là il y a un an encore. Pour savoir à quelle heure poster sur Facebook voir la vidéo.

C’est fini. Je poste à toute heure du jour ou de la nuit car ça fonctionne toujours pareil. J’ai la chance d’avoir des fans en Europe comme au Québec aussi le décalage horaire facilite la fréquentation de mes pages.

J’utilise toutefois encore le service de programmation de messages Coschedule qui détecte pour moi les horaires favorables mais le contenu du message reste plus important que l’heure à laquelle il est posté.

2. Je reste moi-même

La tournure des phrases, le ton employé, le choix des mots ? Je m’en moque !

Je poste comme je parle, parce que sur Facebook je parle à mes fans comme s’ils étaient en face de moi. Pourquoi adopter un autre ton ?

Faites le test, soyez naturel et vous verrez très vite la différence en matière d’engagement.

3. Je reste positif

Quand je vais sur Facebook, ce n’est pas pour voir les gens se plaindre. J’ai suffisamment l’occasion d’être confronté aux soucis quotidiens pour me coltiner ceux des autres sur Facebook.

Sur mes pages c’est pareil : mes fans n’ont pas à subir mes états d’âme, alors #PenséePositive et pas autre chose !

4. Je réponds et je remercie

Si un fan prend la peine de laisser un commentaire, je lui réponds, même si c’est un simple ‘merci’. Dans la vraie vie, quand un lecteur me fait un retour de vive voix, je le remercie.

Pourquoi je ne le ferais pas sur Facebook ? On n’est pas des brutes !

5. Je donne la possibilité aux fans de s’exprimer

Vous pouvez ouvrir votre page Facebook aux publications des fans (sur la page) et aux messages personnels. Faites-le ! Pourquoi établir un canal de communication avec les gens si c’est pour être le seul à parler ?

De nombreux fans ne postent pas de messages publics, par timidité ou parce qu’ils n’ont pas envie de se montrer. En leur offrant la possibilité de vous envoyer un message privé, vous établissez un canal de communication très direct et vous récoltez des retours, c’est plutôt bien non ?

6. Je poste des liens vers mes sites

Certains experts vous diront qu’il ne faut pas abuser des liens vers votre site sur Facebook (voir pourquoi les experts vous mentent parfois).

Je persiste à penser qu’il vaut mieux un lien avec un faible taux d’engagement que pas de lien du tout. Et puis je ne passe pas du temps sur mes pages pour m’amuser, je sais ce que je cherche et je fais en sorte de l’obtenir.

Il m’arrive de poster des messages sans lien, parce que j’ai envie de partager quelque chose de particulier. Mais si vous avez un usage un peu professionnel de Facebook, ce sont les visites sur votre site qui comptent, pas celles sur Facebook !

7. Je fais comme j’ai envie !

Au final ? Je fais comme j’ai envie !

C’est mon côté franc-tireur, mais à trop s’imposer de règles et de processus, on perd son âme et je n’ai pas envie de perdre la mienne.

Je poste comme bon me semble, comme j’aimerais que les autres postent pour qu’ils restent agréables à lire.

Facebook fait ce qu’il veut, mais pour le moment je n’ai pas à me plaindre des résultats alors … je continue !

Et vous ?

Je n’ai pas la prétention de tout savoir sur Facebook, mais j’obtiens des résultats mesurables.

Chacune de mes pages m’apporte quelque chose, chacune est justifiée, sans que je n’ai à y passer un temps inconsidéré. Et cela m’aide à atteindre mes objectifs.

Comme il y a toujours des bonnes pratiques à partager, je vous invite à me dire ce que vous pensez de tout ça, et comment vous faites vous-aussi !

4 Commentaires sur "Page Facebook : le mieux est l’ennemi du bien et ça m’arrange !"

  1. Merci pour cet article et pour le blog très intéressant que je recommande à mes amis

  2. Merci c’est clair !

  3. Bien vu, bien dit, bien reçu. Merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.