Mes deux façons de créer des contenus web pertinents

8h ce matin. J’ouvre ma messagerie pour traiter les mails de la veille au soir avant de passer à autre chose. Je regarde mon écran … « quoi ?? ».

228 emails.

Le temps de réaliser, 235.

J’accuse le coup. 247.

Et ça continue, encore et encore.

Que s’est-il passé ? J’ai lancé une opération de création de contenu.

Mes deux façons de créer des contenus web pertinents
photo visualhunt

Créer des contenus, la méthode traditionnelle

Pour créer des contenus, il suffit de choisir un sujet, de lister les thématiques associées pour créer autant de matière que vous avez de notions ou d’expériences à partager.

Cette méthode, traditionnelle, fonctionne pour tous les contenus :

  • pour écrire un article de blog,
  • pour créer une vidéo sur Youtube,
  • pour enregistrer un podcast.

C’est la méthode que les journalistes emploient pour leurs sujets, presse, télé et radio. C’est la méthode que les blogueurs emploient pour développer leur activité sur le web. C’est la méthode que les influenceurs emploient pour développer leur audience et en vivre.

C’est la méthode que j’utilise pour bon nombre des sujets postés sur mes différents blogs comme sur ma chaîne Youtube. Les statistiques me montrent que c’est une méthode pertinente pour attirer plus de visiteurs, générer des contacts et avoir plus d’abonnés sur Youtube qui deviennent à leur tour des contacts.

Il y a une autre méthode.

Créer des contenus, la méthode participative

J’utilise une autre méthode pour créer des contenus, participative, car elle me permet d’intéresser encore plus mes lecteurs et mon audience.

L’idée est simple : je pose une question, la plus simple possible (avec un CTA unique) et j’attends les réponses.

En posant une question ciblée aux abonnés à ma liste mail, je sais que je vais obtenir des réponses de personnes concernées par le problème. Qui vont me donner des éléments tout aussi pertinents que je vais pouvoir réutiliser pour créer mes contenus.

Je n’ai rien inventé, observez comment fonctionnent les rédactions dans la presse désormais, ils lancent souvent des appels à réponse sur un thème donné. Ils proposent des sondages pour en tirer des contenus associés.

En lançant cette campagne visant à créer un dossier sur  la pratique photographique en 2018 chez mes lecteurs, je savais que :

  • j’allais avoir de nombreuses réponses, les gens ont envie de partager plus que vous ne le pensez,
  • j’allais avoir des réponses pertinentes parce que j’ai des abonnés qui ont des choses intéressantes à partager,
  • j’allais avoir de quoi créer un dossier pertinent pour ceux qui n’avaient pas les moyens de répondre,
  • j’allais toucher le cœur de cible de mon audience,
  • je n’allais mettre personne en porte à faux, j’avais énoncé les règles avant.

Je ne suis pas déçu. En deux heures j’ai déjà de quoi créer six articles de plus de 1000 mots, soit un dossier de 6000 mots qui comprend des réponses concrètes aux questions que se posent tous mes lecteurs. De quoi leur donner des clefs de compréhension dès qu’ils arrivent sur mon blog.

Je sais, par expérience, que je vais recevoir 4 à 5 fois plus de réponses dans les 72h. De quoi créer une version longue de ce même dossier.

Je sais, toujours par expérience, que je vais recevoir des réponses complémentaires dans les semaines à venir. De quoi produire une version 2 du dossier, enrichie.

Oui, mais finalement tu ne fais rien, tu utilises les autres !

Je continue par ailleurs à créer des articles et vidéos de mon propre chef sans rien demander à personne.

En utilisant cette méthode participative :

  • je recueille des témoignages,
  • j’analyse les réponses,
  • je dégage des tendances,
  • je mets en perspective l’ensemble,
  • je mets en forme,
  • je publie,
  • je distribue.

C’est plus de travail que de créer mes propres contenus. Je le fais car je pense que cela apporte de la valeur, que le partage des connaissances et des expériences est important. Que chacun a quelque chose à dire mais pas forcément les moyens de le dire.

C’est une autre façon de créer des contenus.

Vous pouvez l’appliquer  pour interroger vos clients.

Pour partager des témoignages d’utilisateurs de vos produits et services.

Pour créer de la valeur autour de vos offres.

Pour donner des idées à vos prospects leur donnant envie de devenir clients.

Votre audience c’est votre force. Utilisez-la à bon escient.

Lancez la discussion sur "Mes deux façons de créer des contenus web pertinents"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.