Comment créer une activité rentable autour de l’écrit

Vous aimeriez lancer une activité rentable, générer des revenus tout en développant une audience sur la durée ? Et si vous envisagiez l’écrit ?

Comment créer une activité rentable autour de l'écrit

Pourquoi l’écrit ?

Observez bien ce qui se passe sur le web depuis des années. Quel que soit le media que vous consultez, tout tourne autour des trois formats historiques :

  • le texte,
  • le son,
  • l’image.

Rien n’a changé. Depuis des décennies.

Ces trois formats existent depuis que les media existent :

  • la presse et l’édition,
  • la radio,
  • la photographie et le film.

Aujourd’hui, si vous voulez développer une activité rentable sur le web, générer des revenus, vivre de votre passion, vous allez devoir utiliser un de ces trois formats.

J’ai une prédilection pour l’écrit, bien que je ne sois pas écrivain (loin de là !). L’écrit me correspond. J’en suis venu à écrire beaucoup sur mes blogs car la création de contenus écrits est plus facile pour moi.

L’autre raison de favoriser l’écrit, c’est qu’il y a des années, lorsque j’ai lancé mon activité, les moteurs de recherche ne savaient pas mettre en avant la vidéo, l’audio, les visuels. Seul l’écrit avait de l’importance pour Google. Aujourd’hui ce n’est plus vrai, mais l’écrit n’a pas perdu son intérêt pour autant.

Combien de fois tombez-vous sur un article au format texte quand vous faites une recherche Google ?

Une activité rentable avec des contenus textes, pourquoi, pour qui ?

Je ne vais pas vous rappeler l’importance de créer des contenus pour développer votre activité, j’en parle longuement ici et ici, voire même ici aussi.

Ce que je veux vous montrer dans cet article, c’est qu’il est encore possible de développer une activité rentable autour de l’écrit. Vous pouvez vendre des contenus au format texte si vous savez mettre noir sur blanc vos idées, les organiser et argumenter.

Je ne parle pas de fiction ici, je laisse cela aux écrivains et ce n’est pas du tout mon métier. Je parle d’écrire des contenus longs, qui vont apporter de la valeur à ceux qui vont les lire.

Vous pouvez créer des contenus écrits pour :

  • apprendre aux autres à faire ce que vous savez faire,
  • expliquer comment fonctionne ce que vous maîtrisez,
  • donner des idées aux autres pour développer une compétence, une passion, un savoir-faire.

Le business de l’écrit est plus que jamais d’actualité, même si les réseaux sociaux et Youtube tendent à vous prouver le contraire.

Les plus jeunes générations favorisent la vidéo, mais (heureusement) certains lisent aussi. Les moins jeunes lisent autant qu’ils visionnent ou écoutent, c’est donc un format à ne jamais négliger.

Vendre des eBooks

Le moyen le plus rapide de développer une activité rentable avec l’écrit est de publier des eBooks.

Un traitement de texte suffit pour écrire, avant de convertir le texte finalisé en PDF. Vous pouvez également convertir votre ouvrage au format Kindle ou tout autre format portable pour le vendre via une plateforme dédiée. Vous pouvez aussi le vendre directement sur votre site, aux abonnés à votre liste mail comme aux visiteurs.

A titre de test, j’ai créé un eBook Kindle il y a quelques années. Pas pour gagner de l’argent, je le donnais en PDF sur mon site, mais pour mesurer l’intérêt en terme d’audience (Kindle ne permet pas d’afficher un prix nul, j’ai mis le moins cher possible).

L’avantage d’une plateforme (par exemple Kindle), c’est la possibilité qu’elle vous offre de faire connaître votre eBook, de partager le lien vers la page de vente, de référencer votre nom et de développer vos ventes. Vous n’avez même pas besoin de site web. Vous cédez un pourcentage mais on n’a rien sans rien.

Vendre des livres

Un eBook est un livre, mais un livre n’est pas forcément un eBook. Vous pouvez écrire un livre sans être passé par l’étape eBook comme l’inverse.

Pour vendre un livre il vous faut un numéro ISBN attribué par un éditeur, c’est une obligation pour être référencé. Il est complexe de trouver un éditeur si vous débutez, que vous n’êtes pas connu et, surtout, que vous n’avez pas d’audience (l’éditeur va vous le demander).

Une solution simple consiste à publier votre livre vous-même, et là encore Amazon vient à votre secours avec la plateforme Amazon Publishing. Créez votre compte et un premier livre et vous vous verrez attribuer un numéro ISBN et l’environnement nécessaire à la vente (si vous connaissez une autre plateforme, dites-moi).

Vous n’aurez qu’à télécharger votre livre au format électronique pour le vendre au format électronique comme au format papier. Amazon assure en effet l’impression à la demande lorsqu’une vente est faite. C’est un excellent moyen de ne pas avoir à débourser les frais d’impression de livres que vous n’êtes pas certain de vendre.

Une fois que vous connaîtrez le succès, utilisez vos chiffres de vente pour séduire les éditeurs, ils sauront interpréter les chiffres.

Sachez toutefois que vous ne deviendrez pas riche en vendant des livres au format papier via un éditeur (1 à 2 euros par livre environ). Mieux vaut commencer par vendre votre livre en auto-édition avant d’envisager l’édition. D’où l’importance d’avoir une audience au préalable.

Travailler avec un éditeur a toutefois deux énormes avantages : un professionnel de l’édition va vous conseiller (plan, contenu, style) et l’éditeur dont c’est le métier sait assurer la promotion du livre auprès des libraires, ce qui est indispensable de nos jours (lire ce qu’en pense Thierry Crouzet).

Vendre des écrits par mail

Il existe une façon totalement différente de développer une activité rentable avec l’écrit.

Vous avez une compétence particulière, un savoir-faire, des idées qui peuvent aider les autres ?

Créez des contenus au format texte que vous envoyez par mail à vos abonnés. Pour qu’il les reçoivent, demandez-leur de s’abonner à vos envois, moyennant un forfait mensuel, une contribution, un Patreon, peu importe. Ainsi seuls ceux qui auront souscrit recevront vos emails et vos contenus mais il ne s’agira pas d’envois gratuits.

C’est une formule qui fonctionne très bien si votre audience est qualifiée. Ne cachez rien, dites les choses dès le départ, les gens ne seront pas surpris.

Vendre des abonnements à un espace membre

Pourquoi ne pas proposer à votre audience de s’inscrire à un espace membre, contre rémunération, pour profiter de vos écrits ?

Il vous suffit d’utiliser un gestionnaire d’espace membres, il en existe plusieurs (Podia par exemple), pour créer un club privé dans lequel vous déposez vos articles.

Tout membre inscrit, moyennant un forfait mensuel ou un paiement à la demande, peut alors consulter vos écrits. C’est une belle façon de vous démarquer, de filtrer ceux qui ne sont pas intéressés par vos articles mais viendraient pourtant parasiter ce que vous postez sur un blog (les trolls sont partout), et ceux qui ne veulent pas acheter un livre mais préfèrent consulter des contenus au fil de l’eau.

Mais encore …

Le business de l’écrit n’a pas de limite : tout est possible avec des idées et un peu de savoir-faire.

Retenez ceci par contre : si vous n’écrivez rien, vous ne vendrez rien. Plutôt que de passer du temps à chercher comment vendre vos écrits, commencez par … écrire !

Lancez la discussion sur "Comment créer une activité rentable autour de l’écrit"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.