9 actions concrètes pour générer de l’engagement et autant de raisons de vous planter !

Dernière mise à jour : 28/05/2018

Il n’y a pas de commentaires sur votre page Facebook. Vos contacts Twitter ne réagissent pas à vos tweets. Personne ne vous pose de questions sur votre blog. Savez-vous que pour que votre audience réagisse, il faut lui donner envie de le faire ?

Comment générer de l'engagement sur les réseaux sociaux et les blogs

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Plus vous avez d’engagement de la part de votre audience, de questions, de commentaires, d’échanges, plus votre présence en ligne est pertinente et vous permet d’atteindre votre but : faire la promotion de votre activité.

Sur votre blog et les réseaux sociaux, ne pensez pas que les autres vont subitement se mettre à interagir avec vous parce que vous le valez bien. C’est à vous de montrer que vous aimez répondre aux questions, donner des informations complémentaires, rendre un service particulier.

Pour obtenir de l’engagement de la part de votre audience, il faut le provoquer :

  • lancez les discussions,
  • posez des questions,
  • intéressez-vous aux autres.

Voici une série de conseils que vous pouvez appliquer sur les réseaux sociaux comme sur votre blog. En procédant ainsi j’obtiens des réactions de mes lecteurs, des interactions sur Twitter, Facebook ou LinkedIn. Ma présence en ligne est plus riche sans que je n’ai à y passer plus de temps.

1. Trop d’automatisation tue l’automatisation

Automatiser entièrement vos publications sur les réseaux sociaux est le meilleur moyen de perdre votre audience. Intervenez en personne le plus souvent possible. Automatisez avec modération. Et surtout supprimez immédiatement tout service qui publie automatiquement d’un réseau sur l’autre (par exemple de Twitter sur Facebook), c’est LE moyen idéal pour vous planter !

2. Intéressez vous aux autres

Ayez toujours en tête que c’est en aidant les autres qu’ils s’intéresseront à vous. Si vous ne vous intéressez pas à votre audience, alors n’utilisez pas les réseaux sociaux : revenez-en aux méthodes ancestrales : faite de la pub dans les magazines …

3. Alimentez les conversations

Ce n’est pas parce qu’on ne s’adresse pas à vous directement qu’il ne faut pas intervenir. Vous avez le droit de réagir à un échange sur Twitter ou de commenter la publication de l’ami d’un ami sur Facebook. Rien ne vous empêche d’interagir si vous respectez les règles élémentaires de courtoisie.

4. Zéro pub, zéro tracas !

Quelque soit votre intervention, elle doit avoir pour seul et unique but de montrer votre expertise et votre savoir faire. Il est unique ? C’est cela que vous devez montrer. Vous aurez tout le temps de présenter votre offre quand vous aurez prouvé à vos contacts que vous êtes pertinent.

5. L’engagement ne se sous-traite pas

Si l’engagement pouvait se sous-traiter, ça se saurait. Il n’y a que vous qui puissiez intervenir en toute connaissance de cause sur les sujets qui sont les vôtres. Ne déléguez pas à un tiers une prestation que vous ne voulez pas assurer. Sous-traitez les tâches à faible valeur ajoutée mais gardez le contrôle de la parole.

6. Un Merci vaut mieux que mille publicités

Remerciez ceux qui interagissent avec vous. Même en 140 caractères, il est toujours possible de faire un signe. Ne tombez pas dans l’excès inverse qui consiste à remercier systématiquement tous ceux qui « likent » vos publications Facebook, vous RTweetent, commentent sur votre blog. Ce n’est pas la quantité qui prime mais la sincérité.

7. Si vous ne voulez rien, ne changez rien

Si vous obtenez peu d’engagement de la part de votre audience, c’est peut-être tout simplement parce que ce que vous publiez ne l’intéresse pas. Faites un bilan régulier de ce qui fonctionne ou pas. Adaptez les publications à venir. C’est le prix à payer mais ça marche !

8. Si vous ne demandez rien, vous n’obtiendrez rien

Sur le web et les réseaux sociaux, si vous ne posez pas de question, vous n’obtenez pas de réponse. Rédigez vos messages de façon à provoquer des réactions. Finissez vos articles de blog par une question. Invitez les abonnés à votre newsletter à vous demander un complément d’information.

9. Inciter n’est pas demander

Facebook l’a annoncé, les autres réseaux vont probablement suivre. Si vous demandez à vos contacts de « liker » votre page ou votre publication, alors Facebook ne mettra pas en avant la page ou la publication. Les réseaux sociaux privilégient l’engagement naturel et non suggéré.

Et maintenant on fait quoi ?

Le meilleur moyen d’avoir de l’engagement sur le web et les réseaux sociaux est d’avoir envie d’en avoir !

Soyez vous-même, jouez la transparence et la sincérité. Vous avez quelque chose de pertinent à apporter à un échange, faites-le. Vous n’avez rien à dire, ne dites rien. Ce n’est qu’en montrant que vous vous intéressez aux autres que les autres s’intéresseront à vous. Logique non ?

QUESTION : quelle est la principale difficulté que vous rencontrez quand il s’agit d’interagir avec vos contacts ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ?

4 Commentaires sur "9 actions concrètes pour générer de l’engagement et autant de raisons de vous planter !"

  1. Bonjour Christophe

    Effectivement je trouve qu’il y a très peu de commentaire sur mon site photo
    Je suis un vrais passionné depuis plus de 40 ans, je suis plus libre étant jeune retraité
    J’aimerais bien avoir des commentaires constructif pour m’améliorer, le regard des autres me semble très utile
    Dans les liens sur mon site j’ai ajouté celui de Nikon Passion qui est très bien fait
    Un petit message de votre part sur mon site serait super sympas, pourquoi pas, qui ne demande rien n’a rien, et un Œil d’expert que demander d’autre

    À bientôt de vous lire
    Amicalement
    Daniel

    • Bonjour Daniel.
      Vous tombez dans la catégorie de ceux qui n’ont rien à vendre véritablement mais plutôt quelque chose à dire et montrer. Il est donc important en effet de favoriser la visite sur votre site et les réactions des visiteurs.
      Pour autant, je vous engage à favoriser les commentaires en offrant une zone adéquate sous chaque photo. Le principe du Livre d’Or bien caché dans les menus est révolu, les visiteurs apprécient de réagir à une image mais rarement à un site dans son ensemble.
      De même je vous engage à respecter le conseil numéro 3 « Alimentez les conversations ». Vous avez ajouté des boutons de partage sur les réseaux sociaux mais êtes-vous présent sur ces mêmes réseaux ? Sans liens sur votre site vers vos comptes, difficile de le savoir, de vous trouver et donc d’échanger avec vous.
      Ce sont de petites choses mais elles sont fondamentales si vous souhaitez sortir du cadre famille/amis et avoir un vrai engagement sur votre site 🙂

  2. Cet article est intéressant pour celui qui publie en son nom, au niveau de son champs d’expertise. Mais lorsqu’on publie au nom d’une marque, comment transposer ces conseils ?

    • Merci de poser la question car je n’ai effectivement pas précisé. C’est exactement la même chose : si vous publiez au nom de la marque, vous pouvez utiliser les mêmes règles de sincérité et transparence, vos clients apprécieront. Et si vous publiez en tant que collaborateur de la marque mais avec votre nom, toujours pareil. Intéressez vos contacts à vos activités et celles de la marque pour laquelle vous travaillez.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.