Dossier Google Plus : vous avez des centaines de contacts à disposition et vous ne le savez pas – 5/6

by Jean-Christophe Dichant

in Réseaux Sociaux

Voici le cinquième et avant dernier volet de mon dossier consacré à Google Plus. Après avoir passé en revue ma pratique personnelle, détaillé les trois méthodes que j’utilise pour interagir, je vous parle aujourd’hui de l’identification des contacts.

Google Plus révèle son véritable intérêt dès lors que vous savez interagir avec d’autres membres, que vous savez intéresser un auditoire. Google Plus dispose de quelques fonctionnalités propres qui sont très utiles pour favoriser la découverte de contacts pertinents.

Dossier Google Plus : comment trouver des contacts - 5/6

Identifier les bonnes personnes ! – Illustration TdV

Suivez les contacts de vos autres réseaux

Si vous êtes déjà présent sur Twitter, Facebook ou autres réseaux professionnels (LinkedIn, Viadeo), vous avez déjà une liste de contacts. Prenez le temps de vérifier si chacun de ces contacts ne dispose pas d’un profil Google Plus et suivez ceux qui sont actifs. C’est une très bonne façon de démarrer et contrairement à ce que l’on peut croire, il n’y a pas nécessairement redondance de publications d’un réseau à l’autre.

Ne perdez pas de vue non plus que le réseau n’étant pas le même, il peut être intéressant de retrouver des contacts que vous avez déjà ailleurs. Les publications ne sont peut-être pas tout à fait les mêmes, les centres d’intérêt non plus. Cela participe à votre sphère d’influence personnelle, cela alimente les conversations et surtout, il faut bien démarrer.

Suivez les auteurs de vos sites et blogs préférés

Vous faites de la veille technologique ou de la curation ? Vous lisez de nombreux articles de blogs ? Prenez soin d’ajouter chacun des auteurs qui affiche son profil dans un de vos cercles.

Ajouter un badge Google Plus à votre blog WordPress

Google Plus facilite la tache des auteurs en leur permettant d’afficher sur leur blog un widget dédié. En un clic vous pouvez ajouter la personne en question à l’un de vos cercles. Efficace et rapide. Vous pouvez voir un exemple de ce widget sur la droite de cette page et d’ailleurs, vous pouvez m’ajouter à vos cercles !

Voici le lien qui vous dit tout pour ajouter un badge Google Plus à votre blog WordPress.

Suivez les membres des communautés auxquelles vous participez

Les communautés apparues ces derniers mois sur Google Plus sont une des fonctionnalités les plus attendues. Espaces de partage et d’échanges, elles regroupent des membres par centres d’intérêt, ont une portée encore supérieure à celles des cercles puisque les communautés autorisent les interactions entre les membres. Ce sont des viviers de contacts à privilégier.

Communautés Google Plus - comment trouver des contacts

Vous interagissez avec les membres d’une communauté sur un thème précis ? Prenez quelques minutes pour ajouter dans vos contacts chacun de ces membres de façon à les suivre au quotidien, et ne vous contentez pas des messages postés dans la communauté.

Recherchez des cercles partagés

Le moyen le plus efficace et rapide d’identifier des contacts sur Google Plus est de trouver un cercle partagé qui correspond à la thématique qui est la vôtre, puis d’inclure dans un de vos cercles, ou un nouveau, tous les membres de ce cercle partagé en un clic.

Vous ajoutez ainsi en une fraction de seconde plusieurs dizaines, centaines ou milliers de contacts à votre profil. C’est une fonctionnalité à utiliser avec modération car vous pouvez vite vous retrouver envahi de contacts inintéressants ou peu pertinents qu’il va falloir ensuite trier un à un. Voici quelques méthodes simples pour trouver des cercles partagés.

1- Chercher un cercle partagé dans Google Plus

Je l’ai mentionné dans la première partie de ce dossier, Google Plus dispose d’un moteur de recherche pertinent. Inutile donc de chercher bien loin ce qui vous tend les bras, utilisez la recherche de Google Plus pour trouver des cercles partagés.

Dans la zone de recherche de Google Plus, saisissez l’expression suivante en conservant les guillemets « shared a circle with you » ou « partagé un cercle avec vous » en français et vous obtiendrez tous les messages comportant des cercles partagés avec vous. Il vous suffit ensuite de parcourir ces cercles pour voir si les sujets vous intéressent. C’est assez fastidieux mais très efficace.

2- Suivre la page « Shared Circles on G+ »

La page « Shared Circles on G+ » recense de nombreux cercles partagés. Ces cercles sont la plupart du temps anglo-saxons, mais si cela vous correspond c’est une excellente adresse. SI vous en connaissez d’autres, de même que des pages francophones, je suis preneur.

3- Suivre le tag # sharedcircles

Sur Google Plus, les tags fonctionnent aussi. Ne vous privez pas de suivre le tag #sharedcircles pour trouver de nouveaux cercles partagés. Là-aussi beaucoup de cercles anglo-saxons, mais quelques belles découvertes à faire.

4- Consulter le fichier des cercles partagés internationaux

Ce fichier est un document Google Docs mis à jour par son auteur. Il n’a rien d’officiel mais il comporte des centaines de cercles partagés qui peuvent vous intéresser. Il est disponible en suivant ce lien : liste de cercles partagés Google Plus.

5- Parcourir mes cercles partagés !

Je serais bien ingrat si je ne partageais pas avec vous quelques cercles !

Si vous vous intéressez au web et au réseaux sociaux, voici mon cercle « Social Media francophone sur Google Plus« .

Si vous vous intéressez à la photographie, voici mon cercle « Photographes francophones sur Google Plus« .

Quelques réflexions personnelles sur les cercles partagés

Je vous encourage à tester avant d’ajouter brutalement quelques centaines de contacts à votre profil. La pertinence n’est pas toujours de mise, j’en ai fait l’expérience. Néanmoins c’est un bon moyen pour démarrer si vous partez de zéro.

Si jamais vous avez eu le clic un peu rapide, il suffit d’utiliser une des extensions du navigateur Chrome pour mettre de l’ordre dans vos cercles. J’utilise l’extension Circloscope qui apporte bon nombre de fonctions dont la possibilité de retirer automatiquement de mes contacts tous ceux qui sont inactifs depuis une date donnée.

Certains contacts traitent d’un sujet principal comme de sujets secondaires. Il se peut que vous soyez vite envahi de messages qui ne sont pas cœur de cible. N’hésitez pas à retirer de vos cercles ces contacts afin de garder une pertinence maximale. Ne perdez pas de vue également que certains s’ajoutent dans des cercles sans nécessairement traiter du sujet concerné. Gérez votre base contacts !

J’en arrive bientôt à la fin de ce dossier, le dernier article traitera de l’authorship et de l’intérêt de Google Plus pour les auteurs et blogueurs. A découvrir bientôt. En attendant, j’aimerais bien que vous me disiez comment vous identifiez vos contacts pour les ajouter à vos cercles.

{ 8 comments… read them below or add one }

Fabienne 23 avril 2013 à 20:32

Des idées intéressantes… Je dois « exploiter » davantage les contacts qui s’expriment dans les communautés, je n’y pense pas toujours. Quant aux cercles partagés, je ne connaissais pas, je vais tester !
Ma méthode à moi pour l’heure est d’ajouter les blogueurs que je suis et qui ont mentionné leur profil Google+ sur leur blog. Et puis, j’ai beaucoup de contacts qui m’ajoutent d’eux mêmes à leurs cercles et que je ne connais pas. Pour chacun, j’essaie de consulter le profil et de voir si nous avons des intérêts en commun pour que je les rajoute à un cercle.
Fabienne Articles récents..Peut-on supprimer un tweet ?

Répondre

François Abraham 23 avril 2013 à 20:56

Merci Fabienne!

Répondre

Jean-Christophe Dichant 23 avril 2013 à 21:01

Merci du retour, j’avoue ne pas suffisamment utiliser les communautés encore, on ne peut pas être partout ;)

Répondre

Fabienne 23 avril 2013 à 21:04

Les communautés m’ont fait re-découvrir Google+ et m’y intéresser vraiment ;)

Répondre

François Abraham 21 avril 2013 à 17:12

Bonjour Jean-Christophe,

Avez-vous étudié l’utilisation des pages Google+? J’ai naïvement créé une page pour mon entreprise à partir de mon profil, mais j’avoue que maintenant, je ne sais pas trop quoi faire avec. Pas plus que je ne maîtrise le lien entre mon profil et cette page!

Je n’ai pour l’instant pas trouvé de ressource intéressante à ce sujet sur le Web…

Merci.

Répondre

Jean-Christophe Dichant 22 avril 2013 à 09:49

J’ai effectivement étudié un peu les pages Google Plus, j’en ai créé plusieurs dont une pour mon site principal. Celle-ci commence à fonctionner plutôt bien. Elle me permet de relayer les articles au quotidien, de récupérer des +1 et des partages et d’accroître ma visibilité. Je suis également en train d’étudier plus en profondeur la portée de ces publications, une des premières analyses m’a par exemple permis de constater que le taux de rebond des visiteurs Google + est plus faible que depuis Facebook. Le temps passé sur mes articles est trois fois plus important. Je publierai quelques infos prochainement.

Répondre

François Abraham 23 avril 2013 à 01:32

En fait, j’ai du mal à saisir le lien entre mon profil et ma page d’entreprise. Ou plutôt, comment faire la distinction entre les deux.

J’ai encore un peu de travail à faire. Je vais me replonger dans le guide de Guy Kawasaki…

Répondre

Jean-Christophe Dichant 23 avril 2013 à 21:04

Le profil est personnel, la page est publique, c’est un peu vite résumé mais c’est l’idée.
Pour avoir une page il faut avoir un profil. Un peu à la Facebook.
L’avantage des pages est de pouvoir créer des espaces différents, à partir de son profil perso, sur des thématiques différentes. Ou pour une entreprise, un organisme.
J’ai écrit un article sur le sujet pour un magazine récemment, je vais l’adapter sur le site dès que j’ai quelques minutes ;)

Répondre

Laisser un commentaire

{ 3 trackbacks }

Previous post:

Next post: