Dossier Google Plus – Authorship : dévoilez le leader qui est en vous 6/6

in 3. Apprendre à utiliser les réseaux sociaux

Dans ce dernier article du dossier Google Plus, je m’intéresse au lien entre le profil Google Plus et  l’AuthorShip. Je vous donne ma vision de l’importance, quand on est blogueur ou producteur de contenus de s’intéresser au sujet. L’AuthorShip et Google Plus peuvent faire de vous un leader, vous allez comprendre pourquoi !

Follow the leader !

Follow the leader ! – Illustration TdV

AuthorRank vs. PageRank

Quand il indexe vos contenus, le moteur Google utilise un algorithme de classement qui tient compte du nombre de liens pointant vers vos pages, et de la qualité de ces liens (notion de PageRank). Cet algorithme est en train d’évoluer pour tenir compte du nombre de liens toujours plus importants dus à la croissance exponentielle des réseaux sociaux. Ceux-ci en effet créent de nombreux liens vers vos articles dont certains sont qualitatifs mais d’autres non. Je constate par exemple sur mes différents sites de nombreux liens venant de fermes de contenus, de blogs automatisés par les outils de curation, et donc peu qualitatifs. En d’autres termes, ce n’est pas parce qu’un article reçoit beaucoup de liens qu’il est maintenant forcément pertinent.

Google réagit et va tenir compte d’autres critères dont un qui désigne l’auteur du contenu. En clair, Google considère que l’auteur est au moins aussi important que le nombre de liens entrants : un auteur apprécié pour d’autres articles verra ses nouveaux articles bien classés parce que c’est lui qui en est à l’origine (notion d’AuthorRank).

Google AuthorShip est le programme qui permet à un auteur de se déclarer et de gérer son AuthorRank en associant ses contenus à son profil. Il suffit pour cela de disposer d’un compte Google (vous voyez venir Google Plus ?) et d’ajouter au code de son site un tag rel= »author ». Ce tag va ensuite associer automatiquement une page à un auteur et plus exactement à son profil Google Plus (on y est !). Pour déclarer votre profil, rendez-vous chez Google : Google AuthorShip.

Pour les entreprises et médias à plusieurs auteurs non déclarés, Google propose un concept similaire rel= »Publisher ».

Une fois que vous avez associé votre profil Google Plus à votre blog, les résultats de recherche pointant vers ce dernier présentent le lien vers vos articles ainsi que votre carte de visite Google Plus. Ceux qui vous connaissent et qui tombent par hasard sur un de vos liens auront tendance à préférer ceux-ci plutôt que d’autres, c’est le principe de recommandation vu par Google. J’avoue qu’il m’arrive fréquemment de préférer un résultat plutôt qu’un autre désormais parce que je vois qui a écrit ou tout simplement qu’il y a un humain derrière l’article (je filtre ainsi les posts automatisés).

Google Authorship AuthorRank

Exemple d’affichage du profil Google Plus sur un résultat de recherche Google

Quel rapport entre Google Plus et AuthorShip ?

Google entretient le mystère autour de ses algorithmes. Et l’on ne sait pas véritablement si l’AuthorRank pèse déjà beaucoup dans le classement des résultats. Mais connaissant Google, il n’y a pas de fumée sans feu. Plusieurs brevets déposés présentent ces concepts et je ne doute pas qu’ils soient mis en œuvre, aujourd’hui ou plus tard. Parcourez l’excellent article sur Google AuthorRank du site Metacontents pour en savoir plus.

Il est admis que l’AuthorRank est favorisé par le nombre d’interactions que vous avez sur les réseaux sociaux les plus courants dont … Google Plus. Conclusion : plus vous utilisez Google Plus, plus vous partagez de contenus (dont les vôtres), plus vous interagissez sur le réseau Google, meilleur sera votre classement dans le moteur de recherche.

Vous me suivez ? Vous partagez vos articles sur Facebook et Twitter, c’est bien. Intégrez Google Plus dans votre démarche et cela fera une différence pour votre SEO.

Google Plus : une plateforme plus qu’un simple réseau social

Si vous avez parcouru le premier article de ce dossier, vous savez que Google utilise Google Plus en tant que plateforme d’intégration de ses différents services. Le réseau social supposé est la face visible de l’iceberg, les interactions entre services et la gestion de profils associées en sont la face cachée. C’est la force de Google Plus et le levier que vous pouvez devez utiliser pour valoriser votre présence en ligne : indiquez à Google que vous êtes actif, développez votre autorité personnelle sur un ou plusieurs sujets et vous deviendrez plus visible.

En conclusion

Est-ce à dire que si vous n’utilisez pas Google Plus vos contenus seront dévalorisés ? Non, il semble que le PageRank soit loin d’être abandonné mais étant donnée la vitesse à laquelle évolue le web aujourd’hui et Google avec, je ne tiendrais pas le pari trop longtemps.

Je ne peux que vous encourager à mettre à jour votre profil, à poster, à partager et à analyser les résultats. Comme toute présence raisonnée sur les réseaux sociaux, il faut en effet mesurer l’effet de chacune de vos actions pour savoir si elle valent la peine d’être effectuées. Pour ma part j’ai vu une nette hausse de la fréquentation de ce site depuis que j’alimente régulièrement Google Plus, je vais donc continuer à procéder ainsi et à m’assurer qu’il y a bien un lien entre les deux.

Et vous, vous avez un retour d’expérience à partager ?

 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?
Recevez les nouveaux dès leur parution ainsi que mon Guide pour développer votre trafic et les invitations aux formations en ligne !
Je hais le spam. Votre adresse ne sera jamais cédée à des malotrus ni vendue
  • LAURENT

    Merci du retour très rapide :)
    Mon blog est http://www.ourcqnature.com et il parle photo ;)
    Je vais peser le pour et le contre entre profil et page et prendre une décision car G+ me tente de plus en plus ! Pour l’instant les deux sont au point mort alors ça va être le bon moment pour trancher….
    Julien.

    • http://www.lachaineweb.com Jean-Christophe Dichant

      Dans la mesure où vous avez une page FB, j’aurais tendance à dire que la page G+ est adaptée. Il y aurait une certaine cohérence entre les deux ainsi. Et gardez le Twitter pour la promo et les interactions ;)

      • Julien

        Au final, j’ai tranché ! Je garde ma page G+ pour le suivi du blog, mais je met en principale mon profile perso ! Je pense exister plus de cette façon car je me sent un peu « frustrer » avec ma page FB où les interactions sont plus compliqués je trouve…
        J’ai envie « d’exister » en tant que moi, même si ça fait un peu narcissique…. :D et je pense élargir mon audience plus facilement…
        J’ai fait l’AuthorShip, (enfin essayé….) et mis à jour mon profil ! reste juste un peu de ménage à faire….
        Merci pour tout ces conseils ;)
        Julien.

  • Julien

    Bonjour,
    Cette série d’article est très intéressante et me donne envie de me relancer sur G+ !
    En revanche, je n’arrive pas a trancher sur le fait « d’exister » en tant que page G+ ou avec mon profil…. Pour l’instant, mon blog (qui débute) est lié à ma page, mais je ne sais pas trop quel serai le meilleur moyen de fonctionner ! Un conseil ?
    Merci ;)
    Julien.

    • http://www.lachaineweb.com Jean-Christophe Dichant

      Merci du retour Julien.
      Pour ce qui est du choix entre profil et page, tout dépend des thématiques abordées. Si vous postez sur une seule thématique (ou presque) et qu’elle colle à ce que vous postez sur le blog, alors le profil peut convenir.
      Si vous postez sur plusieurs sujets (c’est mon cas entre le webmarketing et la photo), alors il vaut probablement mieux créer une page correspondant au blog. Et garder le profil pour le reste.
      Un lien vers le blog ?

  • davi chelly

    Merci pour ces articles

    une petite erreur ici :

    nombre de liens pointant vers vos pages, et de la qualité de ces liens (notion de PageRank)

    >> la notion de Pagerank n’inclut pas l’idée de qualité des liens. Il s’agit seulement d’un résultat numérique calculé pour chaque page et qui dépend du pagerank de chaque page envoyant un lien, divisé par le nombre de liens sur la page.

Previous post:

Next post: