Comment utiliser Twitter et 7 profils à supprimer – Twitter Reboot

Comment utiliser Twitter après avoir envisagé de supprimer mon compte ? Voici l’histoire de mon #TwitterReboot de rentrée. Et comment vous pouvez faire de même pour (re)trouver l’envie d’utiliser Twitter.

Comment utiliser Twitter et 7 profils à supprimer - Twitter Reboot

Juillet-Août

Voici plusieurs semaines que je suis en congés, au soleil, en famille et je profite de cette coupure estivale. Depuis l’étranger je peux me connecter aux réseaux sociaux mais j’ai choisi cette année de ne gérer que les affaires courantes pour mon activité d’entrepreneur.

J’ai depuis longtemps désactivé les notifications sur mon smartphone. Je ne conserve que les SMS et messages directs.

L’écran s’allume donc rarement pour me signaler un message (si vous n’avez jamais essayé de tout désactiver,  faites-le c’est salvateur).

Mon smartphone est dans la poche mais ne me sert qu’à la photo (pour mon Instagram).

Twitter ? Il y a bien trois semaines que j’ai oublié son existence. Et ça ne me manque pas. J’ai déjà avalé près de 20 livres alors les tweets  vous pensez bien …

Fin Août

La rentrée approche et je suis de retour. Je reprends le rythme et, parce que cela fait partie de mon métier, je parcours quotidiennement les réseaux sociaux. Comme j’en avais l’habitude avant l’été.

Je ne sais pas si c’est le blues de rentrée ou l’effet bénéfique des congés mais je fais très vite ce constat amer : comment utiliser Twitter ? Trop de tweets, trop de partages identiques, trop de likes sans intérêt (ou intéressés), trop d’automatisation, trop de contacts inconnus, trop de temps perdu.

Pas envie. Plus envie.

Abandonner Twitter ?

C’est une option. J’utilise mon compte personnel pour échanger avec mes contacts et partager mes articles. Twitter apporte peu de trafic, je ne perdrai donc rien à tout arrêter.

J’aime pourtant les échanges avec mes contacts favoris, la facilité à engager des conversations, à aider et être aidé.

Je laisse passer quelques jours : mon métier consiste à produire des contenus, pas à passer du temps devant Twitter et une TL (TimeLine ou flux de tweets) surchargée. On verra bien.

Septembre

Il faut faire un choix : rester ou partir ? Et si je demandais l’avis des autres ? Après tout, Twitter ça sert aussi à ça.

Je lance un appel et constate que je ne suis pas seul à penser pareil. Fabienne Billat (@fadouce) m’envoie un message qui résume bien la situation :

« Marre de toutes ces mentions, likes, qui bouffent mon temps et ma TL. Contrairement à d’autres, je préfère la qualité des infos, les bons contacts, plus que le volume ! Tu en dis quoi ? »

J’en dis que je partage son opinion à 100%, c’est décidé, je lance l’opération #TwitterReboot !

Quand un ordinateur ne tourne plus rond on le redémarre. Si je faisais pareil avec Twitter ?

Comment utiliser Twitter avec le principe du #TwitterReboot

[appellation ni déposée ni protégée !]

Comment utiliser Twitter et réinitialiser mon compte sans supprimer tous mes contacts ? J’ai passé du temps à construire certaines relations que je ne veux pas perdre.

Automatiser ? Je fais un tour d’horizon mais ne trouve aucun service pertinent. Reste la solution manuelle mais il va me falloir un process pour ne pas y passer des heures.

Le process #TwitterReboot

Les process c’est mon truc. J’en ai un pour chaque type de contenu quotidien, alors pour redémarrer Twitter ça doit être possible aussi.

Pour ne pas avoir à supprimer mes contacts favoris par inadvertance, je dois savoir qui garder et qui retirer. Il me faut donc des profils types. J’en définis sept.

1- Les inactifs

Les comptes Twitter inactifs ne polluent pas mon compte. Mais s’ils sont inactifs je n’ai aucune raison de les garder.
J’utilise le service ManageFlitter pour retirer les comptes Twitter inactifs, j’en parle ici.

2- Les comptes Corporate et assimilés

Je recherche de l’authenticité et des relations sur Twitter, je n’ai plus d’intérêt à suivre les entreprises et les comptes Corporate qui prêchent la voix de leur maître.

Je supprime tous ces abonnements, ne gardant que les quelques comptes qui m’intéressent pour des raisons personnelles.

3- Les partages automatiques

Twitter souffre d’un excès d’automatisation. Trop de comptes sont alimentés par des services et robots. Je ne blâme pas car j’automatise en partie deux autres comptes pros mais sans abuser, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Je supprime donc tous les comptes qui postent automatiquement depuis Facebook, Instagram (si les images n’apparaissent pas dans Twitter), YouTube, etc.

J’avoue aussi que je me moque des performances sportives des uns et des autres, adieu donc les Runkeepers et Runtastic addicts.

4- Les serial RTers

Jusqu’ici c’était facile. Visuel. Le tri se complique avec les RT (ReTweets).

J’utilise Twitter pour me tenir informé dans mes domaines de prédilection. Voir passer la même info plusieurs fois chaque matin ne me dérange pas. La voir passer cent fois sans aucune valeur ajoutée par celui ou celle qui RT m’ennuie.

Je supprime donc tous les comptes qui repartagent en masse sans aucun engagement. C’est un long travail car j’analyse chaque compte pour vérifier si la vague de retweets est un effet temporaire ou permanent :

  • si c’est temporaire, je garde,
  • si c’est permanent, je supprime.

Je tente quelques interpellations pour tester la réaction de ces personnes. Pour la plupart je n’ai eu aucune réponse, comment utiliser Twitter sans personne au bout ? Au revoir.

5- Les politiciens, râleurs et autres frustrés par la vie …

Chacun est libre de publier ce qu’il veut. Mais je n’utilise pas Twitter pour connaître les opinions politiques des autres, subir leurs plaintes sempiternelles, leurs reproches permanents. Je préfère les bâtisseurs aux démolisseurs.

J’opère une nouvelle vague de suppressions.

6- Les moutons

J’imagine que je ne vais pas me faire des copains mais si vous utilisez Twitter à seule fin de repartager en mode copier-coller les tweets de votre entreprise, sachez que cela ne donne pas envie de vous suivre.

Soyez vous-même avant d’être des moutons électroniques. J’ai dit au revoir à ces comptes aussi.

7- Mes anciens centres d’intérêt

J’ai changé plusieurs fois de secteur d’activité ces dernières années et certaines actualités ne m’intéressent plus. Je n’avais pas pris le temps de retirer les comptes concernés de ma liste, c’est fait (n’y voyez rien de personnel si vous en êtes).

C’est la catégorie qui m’a demandé le plus d’efforts car j’ai aussi des contacts favoris que je veux garder, j’ai donc trié avec précaution.

En pratique

Ce tri peut vous paraître fastidieux mais il va assez vite si vous adoptez une méthode. En dix minutes par jour vous éliminez 80% du bruit très vite pour ne plus vous intéresser qu’aux 20% de comptes à analyser. Et rien ne vous oblige à faire cela en une journée.

Premier bilan : J+7

Au bout d’une semaine je vois beaucoup plus clair dans ma TL. Moins de répétitions, quelques échanges et une veille facilitée.

Le plus difficile reste d’analyser chaque compte pour voir ce qu’il propose. J’étale cette analyse sur plusieurs semaines en y consacrant quelques minutes par jour.

Je commence toutefois à redécouvrir des contacts auparavant noyés dans la masse. Je renoue des liens. Quelque chose se passe.

Second bilan : J+21

Ma TL est transformée. Pas encore idéale mais beaucoup plus lisible. J’ai de nombreux échanges, de l’engagement sur mes tweets.

Je me connecte quelques minutes matin et soir, parfois à la mi-journée. Je commence à retrouver l’esprit Twitter initial, affinités, camaraderie, entraide.

Et maintenant ?

Conserver un compte Twitter pertinent est un processus sans fin. J’optimise mon process pour lire et trier en même temps et ne plus avoir à rejouer toute la procédure.

Twitter ne favorise pas la création de contenus mais le partage. Ceux qui savent rester authentiques et postent des opinions personnelles sont rares. C’est une des raisons de mon adhésion à SnapChat qui favorise la création de contenus uniques, non partageables.

Ce #TwitterReboot m’a été bénéfique : je retrouve les sensations perdues et de l’intérêt. C’est un passage obligé si, comme moi, vous présentez les mêmes symptômes !

Pour aller plus loin …

Vous avez vous-aussi le sentiment de ne plus être en phase avec Twitter ? Vous ne savez pas comment utiliser Twitter tout en y trouvant du plaisir ? Vous avez une expérience à partager ?

Faites-le via les commentaires ici ou sur Twitter : Partagez votre avis sur Twitter …

A propos de l'auteur

Jean-Christophe Dichant
Je suis entrepreneur indépendant et je crée des contenus pour vous aider à développer votre audience et à générer des opportunités grâce au web et aux réseaux sociaux.