Comment gérer ses emails et retrouver le sourire et du temps libre !

Dernière mise à jour : 05/06/2018

Dans la vidéo qui suit, vous allez découvrir comment quiconque (donc vous-aussi) peut gérer ses emails sans pour autant passer sa journée le nez penché sur sa messagerie.

Je vous livre ma méthode, elle a sauvé mes journées et elle peut sauver les vôtres aussi !

Comment gérer ses emails et retrouver le sourire et du temps libre !

Gérer ses emails : un vrai problème !

Vous recevez trop de mails ? Vous passez plus de temps à traiter tous ces messages qu’à produire ? Vous avez essayé plusieurs méthodes sans succès ? Vous ne savez plus comment vous en sortir et retrouver le sourire ?

J’ai vécu la même chose que vous pendant des années !

Des fausses solutions, j’en connais plein …

Vous avez probablement déjà testé différentes solutions, comme supprimer en masse quelques centaines (milliers ??) de messages, ou ajouté des filtres dans votre messagerie pour classer les messages automatiquement dans des dossiers.

Mais aucune de ces solutions n’a vraiment fonctionné. Vous avez beau demander à vos collègues de cesser de copier la terre entière par défaut, d’utiliser la messagerie instantanée pour les échanges rapides, ou de rappeler à tout le monde que votre smartphone sert aussi à téléphoner, rien n’y fait !

Le flux incessant est toujours le même, les dossiers se remplissent, votre moral en prend un coup tous les jours un peu plus. J’ai vu des gens frôler le burnout au risque de mettre leur santé en danger.

Et pourtant, il y a une parade

La méthode dont je vous parle dans la vidéo ci-dessous est celle que j’ai mise en oeuvre depuis plusieurs années. Elle consiste à dissocier deux types d’actions :

  • trier et classer les mails
  • répondre aux mails

Vous pensez peut-être que j’ai réinventé la roue, que c’est trop simple pour fonctionner ou que je suis un doux rêveur ?

Et pourtant cette méthode m’a sauvé la vie, que ce soit en entreprise (les grandes entreprises adorent les emails) ou dans ma vie d’entrepreneur (gérer des mails ça ne rapporte pas grand-chose).

Exemple (vécu)

Je me rappelle encore de ce jour où je venais de trier (et vider) ma boîte de réception avant de partir en réunion pour une heure.

Et de cet instant, pendant cette réunion, où j’ai du ouvrir ma messagerie pour retrouver une info indispensable (une erreur mais je n’utilisais pas suffisamment Evernote encore).

Et je me rappelle aussi de ma réaction en constatant que non seulement ma boîte de réception s’était déjà remplie, mais que chaque seconde ou presque un nouveau message arrivait !

STOP !

PLUS POSSIBLE !

IL EST TEMPS DE REAGIR !

En pratique : reprenez le contrôle de votre messagerie

J’ai réussi à prendre le contrôle de ma messagerie et à ne plus subir l’outil. Je vous dis tout dans la vidéo ci-dessous en détaillant les étapes pratiques.

Vous allez voir qu’il n’y a rien de plus simple et que vous pouvez commencer aujourd’hui !

Au-delà de la messagerie électronique …

Cette méthode peut s’appliquer à d’autres outils que la messagerie.

Vous recevez de nombreuses sollicitations via les réseaux sociaux ? Vous utilisez un progiciel particulier dans votre entreprise qui génère des tonnes de messages ? Suivez les mêmes étapes pour retrouver le sourire là-aussi 🙂

QUESTION : vous faites partie de celles et ceux qui souffrent de devoir gérer trop d’emails ? Comment le vivez-vous ? Quelles recettes mettez-vous en place pour survivre ?

4 Commentaires sur "Comment gérer ses emails et retrouver le sourire et du temps libre !"

  1. Bonsoir Jean-Christophe,

    merci pour le partage de cette méthodo.

    C’est clair que les emails, les messageries en règle générale sont une plaie dans une journée. Combien de fois je ne me suis pas retrouvé en fin de matinée, ou pire, en fin de journée à me demander ce que j’avais bien pu faire alors que je n’avais pas chômé. FRUSTRATION que de se dire que l’on a mis 1h à écrire un mail de 5 lignes !!
    De nos jours les emails prennent (très / trop) facilement de la place dans notre quotidien et nous submergent.
    Un vrai fléau.
    Je ne pense pas être le seul si j’avoue qu’il m’est arrivé d’envoyer un email « urgent » et au bout de 5-10 min appeler la personne pour la prévenir d’aller jeter un oeil dans sa messagerie. ^_^’
    Moi aussi j’en ai eu marre et j’essai de glaner à droite et à gauche les bonnes pratiques (ou best practice comme aiment les nommer les grandes boîtes ^_^). Personnellement, j’en suis déjà à ma 3ème méthode, qui a duré le plus longtemps soit dit en passant, cependant je me rends compte que je retombe dans les même travers.

    Dans le cadre de mon travail l’email fait parti intégrante du taf c’est poruquoi je me vois mal ne regarder mes emails que 3x par jour. Cela reste toute de même un beau fantasme. Ceci dit, si j’arrive avec cette méthode à ne la regarder que toutes les 1h-1h30 je serais déjà bien soulagé.

    En tous cas merci.

    • Bonjour,

      même si ce n’est pas très poli, je me réponds à moi-même. 🙂
      Suite à mon précédent post je me suis décidé à appliquer cette méthode : c’est vraiment étonnant comme cela fait énormément de bien d’avoir une boite de réception vide et du temps pour faire autre chose que dépiler des emails. 🙂

      Si certains d’entre vous hésitent encore, sauter le pas et vous verrez. 🙂

      • Je suis ravi de lire ça car j’ai vécu la même chose ! Ouvrir sa messagerie, la voir ou bien vide (c’est rare quand même) ou bien ne contenant que quelques mails ou dizaines de mails, ça fait du bien à la tête.
        Le plus important c’est ce sentiment de garder le contrôle, de ne pas subir mais de décider de quand on va faire quoi. Indispensable pour moi 🙂
        Et surtout j’ai vite réalisé que les mails « urgents » de certains ne l’étaient plus tant que ça. Quand les autres comprennent que vous ne répondrez pas dans la minute, ils changent de méthode, et ça libère les boîtes mails de fait 🙂

        • Oui c’est clair que ça fait du bien à la tête et ça contribue largement à éviter les burnout (cf. un des précédents articles -_^).
          Combien de fois je ne me suis pas senti acculé en voyant plus de 250 emails non lus (j’ai une collègue qui en a plus de 1250 ?!! o_O). C’est encore pire lorsqu’on a passé 1h (voire plus) à faire le tri et qu’en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, c’est reparti.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.