5 façons de sauver la vie de votre site et la votre aussi …

Vous avez un site pour présenter vos offres et votre savoir-faire. Vous avez investi du temps dans sa conception et vous cherchez à avoir plus de visites, plus de contacts. Mais votre audience ne grossit pas, ou pas assez. Vous êtes-vous demandé pourquoi ? Voici comment je fais et comment vous pouvez faire vous-aussi !

Comment avoir plus de visiteurs et de contacts sur votre site et blog

Image courtesy of hin255 / FreeDigitalPhotos.net

Avoir un site bien conçu, agréable à parcourir, avec de bons contenus et de belles illustrations est une chose. Recevoir un nombre suffisant de visiteurs pour vous assurer l’audience tant espérée est une autre chose.

Il existe des moyens bien connus pour avoir plus de visites :

Mais tout cela ne suffit pas. Il faut vous intéresser aux retours que vous pouvez avoir pour vous poser les bonnes questions.

Quand j’ai décidé de capitaliser sur mon blog pour promouvoir mes projets, j’ai adopté une tactique simple :

  • établir un planning éditorial,
  • le respecter,
  • utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître les articles,
  • obtenir la permission de mes lecteurs de leur envoyer des messages directs.

J’éprouve le besoin régulier de mesurer la progression par rapport à mes objectifs initiaux. Voici quels sont les critères qui m’intéressent et que vous devriez considérer vous-aussi.

1. Sans statistiques, point de salut

Un bon outil d’analyse des statistiques est indispensable. Si vous ne savez pas quels sont les contenus les plus appréciés par vos visiteurs, les sites qui vous apportent des visites, le nombre de visiteurs uniques, l’évolution dans le temps, vous êtes aveugle. J’utilise Google Analytics, le meilleur service actuel et qui est gratuit.

2. Les commentaires sont vos amis … ou pas …

Les commentaires reçus après chaque publication ou par mail sont révélateurs. Si vous ne recevez aucun commentaire, posez-vous vite des questions ! Si vous en avez peu ou de façon très irrégulière, faites de même. Il est probable que vos articles, photos, vidéos ne soient pas suffisamment attrayants, ou que vous ne cibliez pas la bonne audience. Tenez compte des remarques et si vous n’en n’avez pas, provoquez-les.

3. La taille de votre liste email ne veut rien dire !

Gérer une liste email pour avoir l’autorisation de contacter directement vos lecteurs est un passage obligé . Si vous ne l’avez pas encore fait pressez-vous, c’est vital. Néanmoins une liste email qui grossit c’est bon signe mais un lectorat qui réagit c’est mieux. Intéressez-vous aux statistiques : combien d’abonnés ouvrent vos mails ? Cliquent sur vos liens ? Se désabonnent ? Ces données sont essentielles pour adapter vos messages et développer votre activité.

4. Réseaux sociaux : le plus est l’ennemi du bien !

Voir grimper le nombre de fans sur votre page Facebook ou le nombre de followers sur votre compte Twitter est séduisant. Mais combien de réactions cela génère-t-il ? Combien de contacts s’inscrivent à votre liste email ? Combien parcourent – vraiment – votre site ? Ne cherchez pas à multiplier les contacts pour les chiffres uniquement mais cherchez au contraire à générer des interactions. C’est l’engagement qui compte plus que le nombre de contacts.

5. Si vous n’êtes pas assez bon, bossez !

Nous pensons tous proposer des contenus de qualité, des photos et illustrations bien choisies, des vidéos créatives. Mais le faisons-nous vraiment ? Si vous n’avez pas de réactions à ces publications, c’est peut-être que le niveau d’attente de votre audience est plus élevé que celui auquel vous pensez. Ou que vous ne proposez pas suffisamment de sujets concrets, originaux, ou tout simplement les bons formats.

Et maintenant je fais quoi ?

Je sais que je dois multiplier les conseils pratiques pour vous aider. Que je dois proposer des vidéos, des contenus complémentaires. Je le sais parce que j’ai pris le temps de considérer vos retours, de lire vos commentaires, de vous interroger (vous avez répondu à mon sondage d’ailleurs ??). Ces retours me permettent d’adapter mes publications pour mieux vous aider. J’ai encore du chemin à faire mais je sais lequel suivre grâce à cette analyse.

Et maintenant, VOUS faites quoi ?

La bonne nouvelle c’est que vous détenez les clefs du succès. Il vous suffit de vous mettre au travail pour fixer les bons éléments à mesurer et les analyser.

La mauvaise nouvelle c’est qu’il va falloir travailler pour optimiser votre présence en ligne. Mais c’est ce que vous voulez non !?

QUESTION : Quel est LE problème que vous rencontrez pour savoir quoi poster sur votre site et qu’est-ce que ça génère chez vous ?

A propos de l'auteur

Jean-Christophe Dichant
Je suis entrepreneur indépendant et je crée des contenus pour vous aider à développer votre audience et à générer des opportunités grâce au web et aux réseaux sociaux.
  • Je me pose des questions.
    Que très peu de commentaires, mais une bonne affluence (je crois …)
    800 pages vues en 2 semaines.
    C’est un blog photo que dois-je faire ?

    • 2 semaines c’est probablement un peu court pour se faire une bonne idée. Mais le principe est toujours le même : se remettre en question, s’assurer que l’on poste les bons contenus (ici des photos), inciter ses lecteurs à réagir en leur posant une question, choisir des espaces qui favorisent les échanges comme les réseaux sociaux (pour un photographe c’est un passage obligé) tout en renvoyant vers son site pour fidéliser le lecteur. Et mesurer en permanence. Il faut plusieurs mois pour rassembler une communauté et avoir un bon référencement, le critère le plus important c’est aussi beaucoup de patience et d’intention d’aller au bout 🙂
      Avis plus personnel sur les photos publiées (je mets ma casquette de photographe pour le coup) : choisissez bien les images postées, construisez des séries, racontez-nous de belles histoires. Il faut faire rêver le spectateur 😉

  • Salut,

    je te rejoins sur le fait qu’il faut bosser pour d’une part proposer du contenu de qualité et d’autre part améliorer le positionnement de son site (qui passe par l’optimisation technique et visuel, deux gros chantiers).
    Je vis actuellement l’expérience avec une optimisation continuelle du référencement naturel de mon site (SEO était il y a quelques mois une notion bien obscure pour moi) et je me suis farcis un nombre incalculables d’articles / livres sur le sujet ! Je commence seulement à apercevoir quelques retours sur investissements !
    Bref un travail de longue haleine, tout le monde s’accorde la dessus en tout cas.
    Donner donner donner …. et recevoir enfin !

    A+

    • C’est bien l’idée en effet, donner d’abord et recevoir après. Contrairement aux techniques de communication plus traditionnelles basées sur l’interruption (j’interromps le spectateur/lecteur par une publicité par ex.), le marketing de contenu que je privilégie passe par l’obtention d’une permission de contacter un lecteur/visiteur/spectateur. Il faut donc faire ses preuves, mais une fois la permission obtenue la voie est tracée. Pour obtenir la permission, il faut montrer sa valeur personnelle et son savoir-faire. Un principe pas loin d’être vieux comme le monde que l’on applique aujourd’hui au web 🙂